Controverse au parc de La Vérendrye / Controversy at La Vérendrye Park.


De 2014 a 2016 j’ai dû circuler à travers le parc de la Vérendrye pour y travailler. Ce que j’ai vu m’a profondément révolté et dégoûté. Pendant trois ans, j’ai vu ce beau territoire se faire dissiper, tous les ans par la coupe à blanc. C’est bien beau de prétendre reboiser la forêt avec de nouvelles plantations, que l’on a plusieurs programmes en marche pour cela. Mais quand j’entend dire par les travailleur forestier, que nous affichons un retard de 6 ans sur le programme de reboisement, il y a un certain malaise. En fait, on détruit plus vite que l’on restaure. On coupe 2000 arbres en moyenne par jour, n’importe qui peut venir constater la coupe à blanc de ses propres yeux !

Il y a une mauvaise gestion et volonté quelque part. Créer des emplois en foresterie oui bien d’accord, mais cela ne doit pas être au détriment de nos ressources naturelles et de la faune. Il y a le déboisement puis il y aussi la chasse. Que fait l’industrie forestière pour protéger les animaux et leur territoire. Même les chasseurs vous diront qu’il faut faire quelque chose ! Tout le monde sait bien que la chasse génère de belle ressource de revenue pour le gouvernement Québécois. Mais où va tout cet argent ? Voici quelques photos pris de 2014 à 2016. Vous constaterez avec moi que l’expression  »qu’une image vaut mille mots » s’applique bien dans cette situation…!

From 2014 to 2016 I had to travel through the Parc de la Vérendrye to work there. What I saw deeply revolted and disgusted me. For three years, I saw this beautiful territory being dissipated, every year by clear-cutting. It is nice to pretend to reforest the forest with new plantations, that we have several programs in progress for this. But when I hear from the forestry workers, that we are 6 years behind the reforestation program, there is some discomfort. In fact, we destroy faster than we restore. It is 2000 trees on average per day, anyone can come to see the clear cutting of his own eyes !

There is mismanagement and willpower somewhere. Create jobs in forestry yes, but it should not be to the detriment of our natural resources and wildlife. There is deforestation and hunting. What does the forest industry do to protect animals and their land? Even the hunters will tell you that something must be done! Everyone knows that hunting generates a good revenue resource for the Quebec government. But where is all this money going? Here are some photos taken from 2014 to 2016. You will find with me that the expression  » a picture is worth a thousand words  » applies well in this situation…!

Articles connexes / Related articles :

http://www.journaldemontreal.com/2014/08/20/coupes-a-blanc-dans-la-reserve-faunique-la-verendrye http://www.economiesolidaire.com/2012/09/19/les-consequences-des-coupes-de-bois-a-blanc-coupe-rase/ http://affaires.lapresse.ca/economie/200901/06/01-674231-la-controverse-sur-la-coupe-a-blanc-sauvagement-debattue.php

Catégories :Paysages/scenery

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :